Le Blackjack, alias le prodige intrépide des jeux de casino

Le Blackjack fait parti des jeux de casino légendaires.

Celui-ci en particulier a la réputation sulfureuse. Il captive les joueurs français, attire les échéphiles et attise bien des jalousies.
blackjack

Qu’est-ce que le Blackjack

Faisant parti des grands crus parmi les jeux de casino en ligne ou terrestre, le blackjack ne connaîtra le succès mondial qu’après la roulette.

Il doit son nom à un ancien bonus octroyé au joueur qui avait un valet (jack) de pique et un as de pique. Jusqu’à aujourd’hui, on lui trouve de nouvelles versions ou variantes même si ses règles de base restent inchangées. Le seul et unique adversaire du joueur est le croupier. Une fois que le joueur mise, il y a distribution de cartes et celui qui s’approche le plus de 21 points (sans dépasser cette valeur) gagne.

 

Histoire, culture et type de jeu

Ce jeu de cartes aux origines dites française (le 21) et italienne (le 7 ½) avait des propriétés uniquement divertissantes jusqu’à son immigration aux USA, juste avant 1800.

N’obéissant à aucune loi jusqu’au début des années 30, il fut en quelques sortes l’enfant terrible des jeux d’argent et devint un moyen de faire de l’argent facile, ce qui le rendit extrêmement populaire.

Le blackjack est véritablement né au Nevada en tant que jeu d’argent légal au casino en 1931.

Racines et ressemblances

  • Le 7 ½ est un jeu de cartes italien constitué des habituelles figures qui valent un demi-point et du 8, 9 et 10 qui valent ce qu’elles indiquent sauf l’As qui vaut un point. Un joker: le roi de carreau ayant pour rôle principal de remplacer toute autre carte.  Le but est de s’approcher de 7 points et demi sans les dépasser mais celui qui faisait des gains au 7 ½ était celui qui avait la meilleure combinaison. Le croupier a la possibilité de rester.
  • Le 21, lui, est le chouchou des français (entre autres de Napoléon). Ici, c’est du chiffre 21 qu’il faut s’approcher le plus possible. L’avantage est pour le croupier, car lui seul a la possibilité de doubler sa mise. Comme au blackjack, l’As peut valoir 1 ou 11 points.
  • Le 31 (ou ‘trentuno’) est le jeu qui ressemble le plus au blackjack, avec pour seule exception de faire 31 points avec trois cartes.
  • Le Baccara s’apparente au blackjack du fait qu’il y a des valeurs à connaitre et que les stratégies et déroulement d’une partie sont similaires.
  • Le Pontoon est une version du blackjack où le croupier gagne lorsqu’il y a égalité et où le joueur peut demander une carte à 14.

Le Black Jack constamment en ‘Battle

On ne peut pas dire que le blackjack ait connu des débuts très heureux en tant que jeu d’argent. Manipulations, escroqueries, tricheries et rejet font partie de son passé mais contribuent aussi a son succès.

Et depuis que le blackjack a été autorisé, réglementé et contrôlé, sa popularité ne cesse de croître. Appréciant ce statut, il ne cesse de lutter contre  les tricheries qui le guettent et les risques d’être banni. Jouer au blackjack en ligne notamment, permet de se rassurer sur le taux de redistribution qui subit divers contrôles et de jouer en toute tranquillité d’esprit grâce à la garantie de sécurisation des données.

Pour les casinos fiables et contre les fraudes, le blackjack sur internet les rassure aussi sur le fait que le comptage de cartes soit difficile.

Petit lexique du Blackjack et de ses fonctionnalités de jeu en ligne

  • Blackjack: Il y a blackjack (ou naturel) lorsque le joueur ou le croupier ont une première main totalisant à 21 points.
  • Buster (casser): Entendre ou lire ‘Buster’ signifie perdre, c’est lorsque le croupier ou le joueur dépasse 21 en valeur.
  • Doubler: Il est possible de doubler sa mise, avant de tirer une autre carte.
  • Draw (tirer): Si on désire une autre carte, on appuie sur ‘draw’ qui signifie ‘tirer’ encore une carte.
  • Naturel : faire un naturel
  • Push (égalité): Entendre ou lire ‘push’ signifie que le joueur et le croupier ont le même résultat. Les mises sont récupérées par chacun; personne ne gagne ou ne perd.
  • Split (séparer): Il est possible de ‘splitter’ ses deux cartes lorsqu’elles sont de valeur égale, on doit donc miser sur deux jeux différents.
  • Stand (rester) : Lorsqu’on ne souhaite plus recevoir de carte.

 

Les règles du Blackjack

La stratégie pour gagner au Blackjack

Les variantes du Blackjack